Soul of London – Gaëlle Perrin – 2016

ob_e4c0cc_12832437-1244835875545036-585564786422

Editions Fleur Sauvage 2016

Le roman

Londres 1892 – A l’époque troublée suivant les meurtres de Jack l’éventreur, les gens n’ont plus confiance dans la police, mais Londres est à nouveau la proie du crime. Les inégalités sociales entre les bourgeois et les pauvres sont flagrantes dans cette société capitaliste. Les deux anti-héros sont eux aussi des exclus et forment un duo improbable: un flic boiteux, Henry Wilkes, et son assistant orphelin, Billy, sont cantonnés aux affaires subalternes comme la découverte de cadavres de chiens dans le métro londonien.

Pour pimenter un peu tout ça, une jeune femme bourgeoise, Alice, les contacte pour enquêter sur le meurtre mystérieux de sa sœur infirmière.

L’auteure nous fait vivre un vrai voyage dans le temps, très bien documenté. Dès les premières lignes, nous sommes transportés dans un Londres glauque et sombre, il fait froid, le brouillard et la neige nous glacent.

Le dénouement de l’histoire est bien amené, les indices étaient là, et le suspense est bien dosé.

Ce roman policier, est aussi une histoire d’amitié naissante entre ce duo flic/orphelin, hommage à Sherlock Holmes et Oliver Twist, et pourrait être une amorce d’histoire d’amour, le personnage d’Alice, totalement anti-conformiste, sera sûrement creusé, cela nous promet une suite, et tant mieux, on en redemande!

Ayant la chance d’avoir fait la connaissance de Gaëlle Perrin sur Facebook, je vous offre même en bonus une interview, voir ci-dessous.

L’auteur

gaelle-p-150x150

Extrait Babelio: Gaëlle Perrin est née en 1975, elle vit à Lyon. Secrétaire de mairie le jour, elle est aussi auteur de thrillers la nuit. Depuis toujours amatrice de romans noirs, elle s’essaie à l’écriture en 2000. Après deux romans auto-publiés (« Le Sourire du diable » en 2010 et « Au fil des morts »en 2011), elle participe à deux recueils des « Auteurs du noir face à la différence » (en 2012 aux éditions JIGAL puis en 2013 à L’atelier Mosesu). Haut-le-cœur (2013) est son premier roman publié aux Editions Rouge Sang. Soul of London (2016) a été publié cette année aux Editions Fleur Sauvage.
https://www.facebook.com/pages/Gaelle-Perrin-auteur/174486709240653

 

L’interview

Pourquoi situer ton nouveau roman dans le Londres victorien ?

J’avais envie d’écrire quelque chose de différent. Un livre où le lieu et l’époque pourraient être des personnages à part entière de l’histoire. Cette fin du XIXeme siècle dans la capitale économique européenne me donnait tout ce que je cherchais : strass et pauvreté côte à côte, science et religion qui s’opposent, art, culture et révolte. J’avais tous les ingrédients sous la main.

Quelles ont été tes sources d’inspiration?

Beaucoup de littérature d’époque ! Conan Doyle, Dickens, Bram Stocker… On peut même citer Mary Shelley même si l’époque n’est pas la même.

Le roman est très documenté et aborde pas mal de thématiques, a-t-il nécessité de longs préparatifs?

Oh oui ! L’erreur à ne pas faire est de laisser passer un anachronisme. Il a fallu trouver des plans de Londres de l’époque, de la documentation sur les tenues, les lieux, les habitudes alimentaires. Tout cela m’a pris plus de 6 mois au cours desquels j’ai appris énormément sur cette fin de siècle. Et heureusement, j’ai eu de l’aide dans ces recherches ! Marie Adamczewski a fait un énorme travail sur le sujet. Sinon, j’y serais encore !

Alice est un fameux personnage, très anti-conformiste, est-ce ton double littéraire ?

On peut effectivement dire que j’ai mis beaucoup de moi dans ce personnage ! Je suis démasquée !

On s’attache facilement au duo Billy/Henry, et on ressent une certaine frustration quant aux relations entre Alice et Henry, c’était sans doute intentionnel, pour éveiller notre curiosité et nous promettre une suite?

Pour être honnête, aucune suite n’était prévue quand j’ai mis le point final à ce roman. Mais il faut croire qu’inconsciemment je savais que je ne lâcherais pas les personnages si facilement. Ils n’ont effectivement pas tout révélé de leurs secrets et leurs relations peuvent évoluer. Ils reviendront donc certainement dans un prochain opus… Mais chut. N’en disons pas plus !

 

Publicités

2 réflexions sur “Soul of London – Gaëlle Perrin – 2016

  1. Je ne connaissais pas du tout mais c’est tout à fait mon genre de roman policier 🙂 Je me le note, plutôt pour le challenge British mysteries alors, faute de temps en juin (sans parler de ma PAL pour ce mois…) ! Merci pour la découverte !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s