Sur la plage de Chesil – Ian McEwan – 2008

41lzNaX867L._SY344_BO1,204,203,200_ IanMcEwan_1998_lr

Sur la Plage de Chesil, Ian McEwan, parution originale 2007, traduction française, Editions Gallimard 2008

« Ils étaient jeunes, instruits, tous les deux vierges avant leur nuit de noces, et ils vivaient en des temps où parler de ses problèmes sexuels était manifestement impossible… ». Le soir de leur mariage, Edward Mayhew et Florence Ponting se retrouvent enfin seuls dans la vieille auberge du Dorset où ils sont venus passer leur lune de miel. Mais en 1962, dans l’Angleterre d’avant la révolution sexuelle, on ne se débarrasse pas si facilement de ses inhibitions et du poids du passé. Les peurs et les espoirs du jeune historien et de la violoniste prometteuse transforment très vite leur nuit de noces en épreuve de vérité où rien ne se déroule selon le scénario prévu. Dans ce roman dérangeant, magistralement rythmé par l’alternance des points de vue et la présence obsédante de la nature, Ian McEwan excelle une nouvelle fois à distiller l’ambiguïté, et à isoler ces moments révélateurs où bifurque le cours d’une vie.

Mon avis

Ian McEwan aborde le puritanisme anglais du début des années 60, quand parler ouvertement de sexe était impossible. Un jeune couple vierge entame sa nuit de noces, et ce qui devait être un moment merveilleux se transforme en un affrontement, physique, verbal, émotionnel, la tension psychologique monte, et se termine en apothéose sur cette plage de Chesil, une plage rude, abrupte, rocailleuse, à l’image de leurs difficutés amoureuses.

J’ai trouvé que ce roman était un vrai exercice de style, sur un thème vraiment intéressant, l’auteur nous emporte avec ce jeune couple, qui ne parvient pas à mettre les mots sur leurs maux, qui s’enferment dans leurs préjugés et resteront frustrés par cette absence, cette impossibilité de dialogue, jusqu’à s’humilier et risquer de se perdre. Feront-ils ensuite le bon choix, qui déterminera le reste de leur vie?

Une belle découverte

Ma note 8/10

(c) Roger Gilmore Ward; Supplied by The Public Catalogue Foundation

Chesil Beach, Dorset, Winter. Philip Leslie Moffat Ward (1888–1978)

Lecture dans le cadre du mois anglais 10995630_1756992794527105_3473654368960270242_n

Publicités

6 réflexions sur “Sur la plage de Chesil – Ian McEwan – 2008

  1. Pingback: Billet récapitulatif du mois anglais 2015 | Plaisirs à cultiver

  2. J’aime beaucoup l’écriture de l’auteur mais je n’ai pas apprécié ce roman, je l’ai trouvé un peu lourd, un peu démonstratif pourtant le propos est intéressant mais j’ai eu du mal à aller au bout. dommage 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s