Esprit d’hiver – Laura Kasischke – 2013

front_cover_large

4ème de couverture

Lorsqu’elle se réveille ce matin-là, Holly, angoissée, se précipite dans la chambre de sa fille. Tatiana dort encore, paisible. Pourtant rien n’est plus comme avant en ce jour de Noël. Dehors, le blizzard s’est levé ; les invités ne viendront pas. Au fil des heures, ponctuées par des appels téléphoniques anonymes, Tatiana devient irascible, étrange, inquiétante. Holly se souvient : l’adoption de la fillette si jolie, treize ans auparavant, en Sibérie… Holly s’interroge : « Quelque chose les aurait suivis depuis la Russie jusque chez eux ? »

Mon avis

De l’auteur j’avais déjà lu « En un monde parfait », huis clos d’anticipation à l’atmosphère oppressante.

On est ici dans le même registre, à nouveau plongés dans un huis-clos ayant lieu en plein hiver, dont l’ambiance est absolument glaçante. Tout se passe le jour de Noël, la neige n’arrête plus de tomber, empêchant les invités d’arriver au repas préparé par Holly, qui se retrouve enfermée avec sa fille adoptive Tatiana. Holly est la narratrice et se sent très mal à l’aise, poursuivie par le sentiment inquiétant que « quelque chose » la poursuit.

Petit à petit les éléments se mettent en place, on comprend qu’Holly a eu elle-même une vie « amputée » par un événement tragique, et que certains événements ont entouré l’adoption de Tatiana en Sibérie.

Sa fille chérie et parfaite, le bonheur de sa vie, au lieu de se réjouir à l’idée du repas de Noël, se comporte de façon tout à fait étrange et inhabituelle, avec des réactions inappropriées, à la limite du supportable. Et Holly angoisse, panique et perd les pédales, ne sachant pas comment réagir face à cette adolescente qu’elle ne reconnaît plus…

L’auteur a l’art de nous placer dans un quotidien ordinaire, qui dérape petit à petit, par petites touches de plus en plus noires, vers la folie et le drame.

Ce thriller psychologique puissant et oppressant est très réussi, même si certains éléments peuvent être suspectés :). Une lecture bien de saison!

Publicités

14 réflexions sur “Esprit d’hiver – Laura Kasischke – 2013

      • Je suis obligé ?? 😉
        Bon d’accord. En fait j’ai tout détesté, de l’écriture, à l’histoire en passant par sa construction.
        J’ai eu l’impression de lire ce qui pourrait faire une correcte nouvelle mais qui a été immodérément rallongé dans le cadre d’un roman. L’impression que l’auteure n’avait qu’une fin à proposer mais rien avant.
        Et cette manière de jouer avec les répétitions à outrance qui ont renforcé mon impression.
        J’en suis ressorti énervé comme jamais (et pourtant j’aime tant les récits psychologiques)
        Voilà mon ressenti de lecture personnel 😉

        J'aime

  1. Je viens de le terminer, je me suis sentie perplexe tout au long de ma lecture et le suis encore… C’est le premier livre de cette auteure que je lis, je pense que je lirai autre chose d’elle pour me faire un meilleur avis sur son écriture. Là je ne sais pas comment exprimer une opinion sur ce que j’ai lu. Une chose m’a toutefois agacée : les répétitions à outrances. J’aurais effectué pas mal de coupes, personnellement !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s