Trente-six chandelles – Marie-Sabine Roger – 2014

trente 

Editions du Rouergue (20 août 2014)

4ème de couverture

Allongé dans son lit en costume de deuil, ce 15 février, à l’heure de son anniversaire, Mortimer Décime attend sagement la mort car, depuis son arrière-grand-père, tous les hommes de sa famille sont décédés à onze heures du matin, le jour de leurs 36 ans.
La poisse serait-elle héréditaire, comme les oreilles décollées ? Y a-t-il un gène de la scoumoune ? Un chromosome du manque de pot ?
Que faire de sa vie, quand le chemin semble tout tracé à cause d’une malédiction familiale ? Entre la saga tragique et hilarante des Décime, quelques personnages singuliers et attendrissants, une crêperie ambulante et une fille qui pleure sur un banc, on suit un Mortimer finalement résigné au pire.
Mais qui sait si le Destin et l’Amour, qui n’en sont pas à une blague près, en ont réellement terminé avec lui ? Dans son nouveau roman, Marie-Sabine Roger fait preuve, comme toujours, de fantaisie et d’humour, et nous donne une belle leçon d’humanité.

Mon avis

Pour couper un peu des thrillers et autres drames qui restent mes lectures favorites, j’ai fait une petite pause rafraîchissante avec ce roman. Je suis assez exigeante en ce qui concerne les comédies ou les romances, mais ici l’auteure a su habilement m’embarquer avec son approche drôle et inattendue, et ses personnages décalés et fantasques (le couple protecteur de notre héros: Paquitae et Nassardine vaut de l’or) mais aussi très attachants.

L’idée de départ est la croyance (absurde?) que tous les hommes de la famille Décime, subissent une malédiction héréditaire qui les prédestinent à une fin tragique prématurée, un excellent prétexte pour aborder des thèmes comme la crainte de la mort et la nécessité de profiter de chaque instant.

L’auteure a une écriture mêlant savamment poésie, émotion, et humour. Le livre aborde la relation amoureuse « à la sauce Amélie Poulain », dans son côté touchant, et sans aucune mièvrerie.

150321

Au final un livre sans prétention, juste très agréable, une auteure douée pour nous embarquer sans aucune réticence… et un livre qui donne faim puisqu’on parle de crêpes dans presque tous les chapitres ;)!

Publicités

Une réflexion sur “Trente-six chandelles – Marie-Sabine Roger – 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s