Les mots qu’on ne me dit pas – Véronique Poulain – 2014

9782234078000-X_0

4ème de couverture

« “ Salut, bande d’enculés ! ” C’est comme ça que je salue mes parents quand je rentre à la maison. Mes copains me croient jamais quand je leur dis qu’ils sont sourds. Je vais leur prouver que je dis vrai. “ Salut, bande d’enculés ! ” Et ma mère vient m’embrasser tendrement. » Sans tabou, avec un humour corrosif, elle raconte. Son père, sourd-muet. Sa mère, sourde-muette. L’oncle Guy, sourd lui aussi, comme un pot. Le quotidien. Les sorties. Les vacances. Le sexe. D’un écartèlement entre deux mondes, elle fait une richesse. De ce qui aurait pu être un drame, une comédie. D’une famille différente, un livre pas comme les autres.

Mon avis

Un véritable bijou de la rentrée littéraire! Mélange d’humour décapant et de tendresse immense. Véronique Poulain nous livre sa propre histoire, sa vie de petite fille, d’adolescente et de jeune adulte, entre ses parents, oncles et tantes sourds. Elle et ses cousins ont vécu une enfance décalée, ils se sont moqués, ont eu honte, fait des farces et tellement aimés leurs parents différents, des parents qui dès qu’ils ouvrent la bouche, hurlent leur différence au monde entendant avec leur voix inintelligible et désarticulée. Et on ressent avec une telle intensité tout le manque qu’a dû vivre cette petite fille, cette ado qui peut échanger de petites phrases banales, mais ne peut pas dialoguer vraiment des choses importantes avec ses parents. Et on apprend des choses assez étonnantes sur les sourds, leur manque de pudeur, le sexe n’étant pas du tout tabou pour eux, le bruit terrible qu’ils font puisqu’ils ne s’entendent pas, …

On rit, on est émus, on dévore le livre d’une traite. L’auteure a un style très direct, fait de phrases courtes, parfois cruelles, sans concessions, mais on sent aussi en filigrane toute sa fierté et son amour immense pour ses parents, avec le recul de l’adulte qui a pu prendre des distances et qui a osé avoir elle-même des enfants malgré le risque qu’ils soient sourds eux aussi.

C’est donc un roman autobiographique extrêmement touchant, et très réussi, à découvrir d’urgence ;).

Les avis très positifs aussi de mes copines blogueuses CajouSophie et Julie

Véronique Poulain nous parle elle-même de son livre.

Publicités

3 réflexions sur “Les mots qu’on ne me dit pas – Véronique Poulain – 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s