Pétronille – Amélie Nothomb – 2014

petronille-481726-250-400

Au premier regard je la trouvai si jeune que je la pris pour un garçon de quinze ans.

On l’attend chaque année, comment passer à côté? Et malgré cet effet de mode, la curiosité l’emporte et heureusement, car voici encore un Amélie Nothomb dévoré, un très bon cru.

L’héroïne, nommée elle aussi Amélie Nothomb, s’encanaille avec une de ces lectrices Pétronille Fanto, une garçonne qui a l’air d’un jeune adolescent et qui devient sa compagne d’ivresse, exclusivement au champagne des plus grands crus. Et on suit les délires complètement déjantés de ce duo singulier, des bistrots parisiens jusqu’en Angleterre (rencontre mémorable avec Vivienne Westwood) et aux pistes de ski (scènes incroyables où les deux amies skient en buvant du champagne au goulot). Mais Pétronille décide soudain de faire un trip solitaire dans le Sahara, laissant Amélie démunie d’avoir perdu une si bonne compagne. Entretemps Pétronille est devenue écrivain et Amélie doit tenter de faire publier le dernier ouvrage de sa jeune amie, sans pouvoir être sûre qu’elle la reverra un jour…

On retrouve le style complètement fantasque et second degré d’Amélie Nothomb et ses thématiques récurrentes du luxe et du champagne (comme par exemple dans ‘le Fait du Prince’ et ‘Barbe bleue’). Ce roman est un peu inclassable car il est entre la fiction et l’autobiographie, à cheval entre les deux catégories habituelles de l’auteur, qui arrive donc encore à se renouveler. On en apprend également plus sur les relations de l’auteur avec ses lecteurs et avec le monde de l’édition, un sujet qu’elle n’avait pas encore abordé.

Mais ce roman est surtout une très belle histoire d’amitié (inspirée,mais jusqu’à quel point de faits réels?), avec une amie écrivain qu’on croit être Stéphanie Hochet, qui comme Pétronille a étudié le théâtre élisabéthain et a écrit plusieurs romans aux titres improbables.

Un roman que je classerais parmi les plus réussis d’Amélie Nothomb (les deux meilleurs restants pour moi ‘Les Catilinaires’ et ‘Hygiène de l’Assassin’).

s.David_Ignaszewski_©

Publicités

11 réflexions sur “Pétronille – Amélie Nothomb – 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s